Rechercher
  • The Wood Trickster

L’escroc utilisait l’encre de magicien pour arnaquer des étudiants. Le Woodtrickster dit y a mieux!

L’escroc utilisait de l’encre de magicien pour arnaquer des étudiants …Le Woodtrickster trouve ça nul, il y a(vait) mieux à faire …


Les policiers viennent de mettre fin aux agissements d’un escroc à la technique astucieuse pour plumer les étudiants.

Il utilisait un simple stylo à l’encre effaçable qui lui a permis de falsifier les chèques des victimes et encaisser plusieurs dizaines de milliers d’euros.


Un individu de 32 ans lors d’un contrôle a été trouvé porteur de deux cartes bancaires signalées volées et d’un chèque encaissable au nom de l’association XXXXXXXXXXXXX.


La brigade financière de la sûreté départementale a aussitôt fait le rapprochement avec une longue série de plaintes de jeunes étudiants, victimes d’une arnaque.


L’escroc sillonnait les résidences étudiantes, toquant aux portes des locataires, il affirmait appartenir à cette association XXXXXX qui aide à l’insertion des plus démunis.


Il demandait de l’argent, des petites sommes de 10 ou 15 e, et le piège se refermait lorsqu’il sortait l’argument choc.

Il disait : “Faites-moi un chèque au nom de l’association, comme ça vous ne me remettez pas d’espèces et vous êtes sûr de savoir où va l’argent”. Et il prêtait alors son fameux stylo.

Il visait les étudiants : le chèque passait de 10 € à 3 000 €


L’aigrefin gommait ensuite l’ordre du chèque, modifiait la somme (jusqu’à 3 000 €) et, pour ne pas être identifié, il s’arrangeait pour trouver des personnes encaissant le chèque à sa place et qui lui remettaient l’argent liquide... Pour l’instant, 22 victimes ont été recensées, pour un préjudice de 50 000 €, mais des dizaines d’autres pourraient avoir subi ce préjudice.

Le mis en cause, déjà condamné pour escroquerie et qui était sous le coup d’une libération conditionnelle, a été mis en examen hier après-midi. Le parquet a requis une incarcération à son encontre.

Comment mieux faire ?


Escroquer des étudiants n’est pas classe, mais tous les escrocs n’ont pas forcement de déontologie personnelle.


Les magiciens connaissent bien ces encres qui peuvent être gommées…


Le Woodtrickster va vous confier une meilleure escroquerie à réaliser avec les encres à disparition. Celle-ci n’est pas encore « référencée », très peu connue et difficilement remontable quand elle est bien faite.


L’escroc utilise ici une encre à disparition retardée, c’est-à-dire qu’après avoir écrit, l’encre disparaitra passé un délai étirable de quelques secondes à plusieurs heures.


Il faudra aussi un stylo à encre classique qui ne disparaîtra pas.

L’idée est la suivante : il ne s’agit pas d’encaisser un chèque dont la valeur a été augmentée, mais AU CONTRAIRE de payer, avec un chèque, un montant qui sera transformé en un autre inférieur.


Pour faire simple (car encore une fois le Woodtrickster ne cherche pas à faire naître des vocations) :

Est acheté dans un magasin alimentaire 310e de marchandises.

En réalité, votre chèque est pré-rempli pour un montant de 110e à l’encre noire ordinaire.

Au moment de payer sera juste rajouté devant « cent » le mot « trois », et le 1 dans l’espace numérique sera recouvert d’un 3, donnant alors l’impression d’avoir un chèque de 310e…

Ce n’est que quelques heures après, dans la caisse ou dans l’enveloppe de fin de journée, que la transformation s’opère.


Réalisée de cette manière personne n’est réellement ennuyé, s’attaquer à des étudiants n’est pas dans l’éthique du Woodtrickster.

D’ailleurs il est interessant de noter que ici l’escroc est tombé à cause d’un simple contrôle de police. Il à eu un mauvais Karma…

Le Woodtrickster fera peut être un billet sur les règles et superstitions des arnaqueurs afin de faire fuir la malchance.



1,505 vues0 commentaire